Système prostitueur : après l’abolition citoyenne, l’abolition législative !

Samedi dernier à la Machine du moulin rouge à Paris, 500 abolitionnistes se sont réuni-e-s pour l’abolition citoyenne du système prostitueur aux côtés des 54 associations organisatrices du collectif Abolition 2012, dont le Planning Familial de Paris, qui venait juste d’annoncer son soutien !ABolition

De nombreuses personnalités publiques et politiques, de France et de l’étranger sont venues apporter leur soutien à la déclaration citoyenne d’abolition qui a été lue en public. A cette occasion, Harlem Désir (PS),  Pierre Laurent (PC), et Martine Billard (PG) ont formellement engagé leurs partis politiques en soutien d’une loi globale abolitionniste incluant l’interdiction de l’achat de tout acte sexuel. Avec l’UDI, qui s’est prononcé le 8 mars 2013 pour la reconnaissance de la prostitution comme une violence et l’inversion de la charge pénale, quatre partis politiques français appellent désormais à l’adoption rapide d’une loi globale abolitionniste.

A leurs côtés, Françoise Héritier, Benoît Hamon, Roselyne Bachelot, Blandine Métayer, ou encore Eva Darlan et Coline Serreau sont venu-e-s rappeler que l’abolition du système prostitueur rassemblait de nombreuses personnes aux parcours et milieux différents.

MMR2Plusieurs survivantes de la prostitution sont également venues témoigner de la nécessité URGENTE de l’adoption de cette loi, et de l’importance pour elles, et pour toutes les personnes en situation de prostitution, de se sentir soutenues par un large mouvement citoyen.

Cette après-midi pour l’abolition citoyenne a été un grand succès, montrant l’ampleur du mouvement en faveur d’une loi qui permette enfin de se donner les moyens d’en finir avec cette violence qu’est la prostitution. La balle est maintenant dans le camp des législateurs qui ont entendu cette urgence, nous serons là pour leur rappeler qu’il faut mettre fin à l’exploitation sexuelle, indigne d’une société humaine, féministe et d’égalité ! 

Le collectif Abolition 2012
Capture d’écran 2013-04-17 à 16.02.41
Citations des internvenant-e-s :
Blandine Métayer, auteure : « Là-aussi la honte doit changer de camp, c’est aux clients et aux proxenetes d’avoir honte ! »
Emmanuel Zemmour, Président de l’Unef : « L’UNEF est abolitionniste car féministe »
Marie-George Buffet, députée PC : » S’il y a un courage politique et donc une proposition de loi, il faudra que l’opinion publique reste mobilisée »
Maud Olivier, députée PS : « Il faut que nous bâtissions une loi cohérente et construite ».
Laurence Noëlle, survivante de la prostitution : « Je veux faire passer un message aux travailleurs sociaux : Ouvrez les oreilles »
Harlem Désir, Premier secrétaire du PS : » La prostitution est une atteinte
insupportable à la dignité humaine »
Roselyne Bachelot, ancienne ministre : « Je suis abolitionniste car (…) le droit protège et la liberté contraint »
Stella Marr, directrice du réseau international de survivantes SexTrafficking Survivors United  : « Tant que des hommes voudront acheter les corps des femmes, il y aura des proxénètes »
Benoît Hamon : « Je suis abolitionniste car je n’accepte pas le commerce des femmes et de leur corps »
Kajsa Ekis Ekman, auteure suédoise : « 10 ans après sa mise en oeuvre, l’abolitionnisme suédois a fonctionné ! 80% des Suédois sont favorables à la loi. »
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s